Rug Hooking

ET

à mes  lectrices et lecteurs.

Lors de ma journée à Sainte Marie aux Mines j’ai eu le plaisir de rencontrer Béatrice Meilhac  une personne fort sympathique, ambassadrice du rug hooking en France, qui était présente pour une démonstration de cette technique.

j’ai pu bien discuter avec elle, et comprendre enfin ce qu’était le rug hooking.

j’avais vu plusieurs photos d’ouvrages dans des magazines , mais sans arriver à vraiment comprendre comment il fallait faire. Rien ne vaut une démonstration et les exmplications d’un spécialiste.

Le rug hooking consiste à faire des boucles à partir de bandes de tissus passées au travers d’une toile de jute à l’aide d’un crochet .Normalement cela se fait avec des bandes de lainages mais on peut le faire avec  toute sorte de matières.

j’ai trouvé cette technique très intéressante et simple à priori et j’ai eu envie d’essayer. Donc j’ai acheté un peu de toile de jute. Je n’avais pas(ou peu ) de lainage alors j’ai testé la technique avec les tissus que j’avais en stock.  jersey, panne de velours, coton….

j’ai dessiné un sapin sur la toile de jute , en m’inspirant d’un modèle de patchwork vu dans la revue Sabrina patchwork d’octobre 2010, et en avant!

voici où j’en suis aujourd’hui.

ça avance assez vite en fait. je n’y ai travaillé que quelques heures. Le vert foncé  et le blanc ont été fait en trois petites soirées. Il me reste  la dernière partie de droite sur cet « étage »,  l’étage au dessous et le pieds et ce sera fini…

Comme vous le voyez on peut mêler les couleurs pour faire des motifs  plus petits à l’intérieur des grands à plat de couleurs, afin de donner du reliefs. en fait c’est une technique qui offre beaucoup de liberté et on peut adapter le motif au fur et à mesure  selon le rendu, les idées qui viennent . Si on se trompe, si ça ne plaid pas , c’est très facile de défaire, refaire, rajouter…

Au début j’ai travaillé sur un simple tambour à broder, mais avec l’épaisseur des boucles, le tambour était inutilisable.  alors j’ai dû me fabriquer un cadre à broder maison avec ce que j’avais sous la main…

je vous montre ça dans le prochain post.

à très vite

Etamine

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Rug Hooking

  1. De prêt, je n’aime pas beaucoup, en revanche de loin, j’aime beaucoup le rendu. Je ne connaissais pas du tout cette technique. J’attends avec impatience de voir le sapin terminé. Bizzz

  2. Bonsoir Amélie,
    c’est unne technique assez ancienne aux Etats Unis, mais très peu connu en France. c’est vrai que de près c’est pas très beau. il faut le voir de loin. j’ai cherché un peu sur le net et j’ai vu des choses magnifiques.Il semble qu’on puisse en faire des tapis.
    je vous montre le sapin dès qu’il est fini.
    à bientôt
    bises

  3. étonnant cette technique! sympa pour recycler des restes! j’ai hâte de voir le sapin terminé.

  4. me revoilà..
    Oui c’est une très vieille technique qui vient des USA, et j’ai lu quelque part que c’était fait à l’origine avec de vieux vêtements découpés en lanières pour faire des tentures ou des tapis… selon les besoins.
    j’imagine qu’au temps de pionniers Américain rein ne devait se perdre…
    En tout cas c’est assez facile à faire. par contre comme le disait Amélie il faut regarder le résultat de loin parce que de près c’est un peu grossier. Mais c’est très moelleux au touché. ce doit être bien doux sous les pieds…. Béatrice Meilhac me disait que c’est très solide et que ça résiste bien au piétinement.
    bonne soirée Yvonne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s